Lecture Streaming

Lecture en streaming

Comment tomber amoureux d'un robot sans mourir d’épuisement ?

Pat.CosmixKi-Lisa-NexXt1bis.jpg

Lisa NexXt

© Pat -CosmixKi

Chapitre 1

“La logique vous mènera d'un point A à un point B, l'imagination vous mènera absolument partout.”

Albert Einstein

“Ce n'est pas par la raison que je suis arrivé à comprendre les lois fondamentales de l’Univers.”

Albert Einstein

                                                   Chapitre 1.

— Tu sais que t’es belle toi!

Tom avait le nez plongé dans son plat de nouilles à peine réchauffées par Big.S, le robot de service. Le garçon ne pouvait détacher son regard de la jeune silhouette féminine pratiquement nue qui ondulait comme un boa, en projection holo-3D, au milieu de la cuisine.

C’était son actrice X virtuelle préférée : une grande et belle brune, au corps de statue grecque avec les seins gonflés comme ceux d’une héroïne de BD.

Les cheveux coupés, courts devant, longs sur la nuque, un petit nez mutin, un sourire plein de promesses coquines et une bouche gourmande.

Obnubilé, tout en mâchouillant ses nouilles presque froides, Tom lui marmonnait des déclarations amoureuses et libidineuses.

D’un geste en direction du projecteur 3D il régla le relief des formes qui gonflèrent brusquement et démesurément jusqu’à prendre la taille XXL.

— Si tu continues à jouer la grenouille, ils vont exploser! Pouffa-t-il, le regard tendu vers les deux monstres.

Ce qui fit japper de rire le robot chien Doogy, petit caniche blanc ivoire qui le suivait de partout.

Lisa NexXt roulait des hanches, les bras levés, les mains rejetées derrière la tête, avec pour seule tenue un string ajouré et une paire de sabots à plateforme au plastique translucide avec juste quelques touches de couleurs.

Elle allait et venait en jouant à faire tressauter sa lourde poitrine qui défiait les lois de la physique classique en narguant le plafond.

Soudain, la poupée virtuelle prit pour prétexte de devoir s’accroupir pour ramasser un objet tombé par terre.

Elle offrit une vue saisissante, en contre-plongée, sur un entrejambe entrouvert qu’un unique sous-vêtement ridiculement étroit n’avait aucune chance de dissimuler, même en physique quantique.

Tom rejeta violemment la tête en arrière, les yeux fermés, cherchant à mémoriser dans son esprit l’image de cette féminité troublante qui s’exposait sans aucune retenue ni la moindre pudeur et qui lui apportait un bonheur et des émotions qu’il n’avait jamais connues auparavant.

Surtout pas avec son ex-femme.

Depuis qu’elle était partie avec les deux enfants, et que la pension alimentaire lui prenait les trois quarts de ses revenus, Tom était devenu un addict du sexe virtuel.

C’était d’ailleurs la seule passion qu’il avait encore les moyens de s’offrir, avec ce qui lui restait de sa paye, devenue encore plus mince que le string de la belle Lisa.

Il était professeur de mathématiques dans un lycée perdu au fin fond du Massif central.

Pour faire face à ses élèves, il enfilait une chemise, mais dès qu’il rentrait à la maison, il tombait l’apparat, passait une vieille robe de chambre aux couleurs indéfinies, un vieux jean trop souvent délavé, et enfilait une paire de pantoufles, déjà bien fatiguées.

Il s’était offert, à crédit, un holoprojecteur 3D, qu’il laissait branché sur des plateformes d’holo-X, matin midi et soir, et une bonne partie de la nuit.

Il ne pensait plus qu’à ça!
Il ne vivait plus que pour ça!
Mangeant et buvant n’importe quoi; les yeux exorbités.


Sa préférence allant certainement à cette actrice virtuelle plus que tout.
Il hésitait à aller chercher son dessert dans le réfrigérateur pour rester concentré sur la projection, car il attendait un autre de ses passages préférés.


Soudain une image publicitaire vint brutalement remplacer son attente fébrile par un agacement qui se traduisit par un grognement de contrariété.

— Zut, encore leur pub de....

“Le film en holo-streaming que vous visionnez est sponsorisé par la plateforme Universal-Sexual!

Dès aujourd’hui, vous pouvez y commander en ligne, en toute discrétion et sécurité, tous les objet sexuels nouvelles technologies que vous désirez!

Découvrez avec Universal-Sexual, les mondes merveilleux d’une sexualité multiple et futuriste!”

Lisa NexXt revint à l’image.
Elle était toujours aussi peu vêtue, et légèrement penchée en avant.
Il connaissait la suite par cœur et l’attendait, le cœur battant.
Il savait qu’elle allait, très gracieusement, dégager le fin tissu qui s’insinuait érotiquement dans le bas de ses reins, lorsqu’une nouvelle annonce s’interposa avec la même brutalité que la précédente.

— Oh! Zut! Qu’est-ce que c’est ça, encore?

Il allait bloquer net le message, pour retrouver son amour de poupée virtuelle au plus vite, quand il découvrit avec un grognement de contentement, qu’elle présentait aussi la page de pub.

— Bonjour chéri, tu regardes une de mes vidéos pornos? Sais-tu que maintenant tu peux avoir la chance de m’avoir pour toi tout seul, pour de vrai et en relief !

— Mais je t’ai déjà en relief puisque tu es en 3D! balbutia-t-il complètement déstabilisé par cette interpellation directe, et déjà complice.

— Oui, mais je suis virtuelle, pas réelle!
— C’est-à-dire?
— Tu peux m’avoir chez toi, me toucher, me caresser...
— Ici? Chez moi?
La fourchette en l’air, avec une mimique encore plus niaise que d’habitude, il

fronçait des sourcils :

— En quelques minutes! On pourrait alors essayer tous les trucs plus ou moins cochons que tu me vois faire chez Universal-Sexual, mais cette fois-ci, c’est toi qui remplacerais l’acteur.

— Tous les deux ici?

— Tous les deux, tu m’as bien entendue! Et je te promets que je peux être gentille comme jamais.

— Tous les deux, balbutia-t-il à nouveau, mais... mais... Mais comment?

— C’est très facile. Il te suffit d’aller chez Universal-Sexual sur l’onglet Sextoys, puis sur Androïde et te voilà sur la page: Lisa NexXt! C’est-à-dire moi-même, personnellement, dans toute sa modeste splendeur!

Tom s’était levé de son siège, et tournait dans l’étroit espace de la cuisine comme un malade, visiblement sous la contrainte d’un terrible cas de conscience:

—Tu commandes, tu payes et j’arrive tout de suite! Je suis chez toi dans cinq minutes!

Les choses se précipitaient un peu trop vite dans la tête du malheureux.

— Te commander? Mais je ne comprends pas! Ici, chez moi! Mais comment? Ah ça y est j’ai deviné, tu es une call-girl?

— Pfffit! Je suis bien mieux! Je suis Lisa NexXt, je te l’ai déjà dit. La toute nouvelle androïde d’Universal-Sexual. Tu as déjà vu que je pouvais ressembler à ton actrice virtuelle préférée, mais je peux aussi prendre la forme de n’importe quelle autre!

— N’importe laquelle?

— Je sais par exemple que tu as un petit faible pour l’autre salope de Bella B. La grande blonde avec une belle paire, pas aussi grosse que la mienne, mais quand même. Et bien, regarde!

L’hologramme se transforma en grande gigue à la chevelure oxygénée et aux formes débordantes de générosité.

— Ouaouh! Incroyable! Tu peux aussi la faire venir chez moi?

— Mais non qu’il est bête! Il n’a rien compris ! C’est moi qui peux me transformer en n’importe quelle femme, chez toi!

La belle blonde était déjà redevenue Lisa la brune.

— Parce que je sais que je suis ta préférée. Alors, tu hésites encore? Regarde bien. J’ai les cheveux plus doux et plus beau que ceux d’une Tahitienne, la peau plus lisse et soyeuse que celle d’une geisha, le corps plus ferme et plus souple que celui d’une danseuse du Bolchoï...

Tout en déclamant, elle se caressait impudiquement en suivant les courbes d’un corps dessiné par un artiste qui visiblement avait trouvé son inspiration chez Aphrodite, la déesse de l'amour et de la sexualité des Grecs anciens.

La poupée virtuelle lui fit signe comme pour lui confier un secret à l’oreille, puis elle regarda à droite et à gauche pour vérifier qu’ils étaient bien seuls.

Elle chuchota :

— Approche un peu mon chéri! Comme les poupées gonflables du siècle dernier, j’ai tous les orifices dont tu peux rêver! Tu pourras en user et abuser à satiété. Prêts à l’emploi. Si tu sais y faire, bien-sûr, si tu vois ce que je veux dire! À part le moins lisse, mais, tu pourras commander, tout le nécessaire chez Universal-Sexual!

Puis elle s’écria :

— Mais mon petit cochon! Tu sais, tu n’es pas mal toi non plus, avec tes cheveux poivre et sel!

— Ah bon? répondit-il en rougissant.
Il n’avait pas l’habitude de tels compliments.
— Un peu petit peut-être, mais j’aime bien tes grands yeux noirs et ton sourire un peu triste et niais.
— Ah bon! Tu... tu l’aimes bien?
— Et ton début d’embonpoint te va très bien, mais pas plus, il faudra surveiller ça, un peu de sport te ferait du bien. Et comme je suis inusable et infatigable, tu vas bouger comme jamais. Si tu vois toujours ce que je veux dire. Et pour pas cher! Enfin presque ! En plus, j’ai une garantie....

— De combien?
— Deux ans!
— Non, je voulais dire le prix, pour combien puis-je avoir tout ce que tu promets.
— C’est marqué là, mon grand, fit-elle, en lui désignant, du bout de son doigt à

l’ongle décoré comme un Picasso, les lettres et caractères qui s’affichaient à ses pieds. Tu vois, c’est écrit ici : conditions de paiement!

À peine eut-il lu la première ligne qu’il s’écria :

— Mais tu es FOLLE! Où veux-tu que je trouve une somme pareille? Elle m’a tout pris, l’autre, en partant!

Comme un gosse à qui on refuse d’acheter son cadeau de Noël, il se mit soudain à sangloter et s’enfuit par la porte qui donnait sur le petit jardin du pavillon.

Doogy, le chien robot, lui sauta sur les talons et se mit à le poursuivre en jappant comme un fou.

A suivre....Extraits 2 ou sur AMAZON.

Amazon-fond-bleu2.jpg
UDP_KCP_Ad_w_border_2x._CB273393087_.png

Télécharger

La Nouvelle

sur Amazon

1ére édition: LisaNextLove©PJL-2017
2e édition : LIsaNexXt©Pat.CosmixKi-2018

Couverture et images intérieures :
Crédit photo : ©123RFLicence étendue Image ID : 18997926 Josef Prchal
Fonts: Starcraft Normal©pixel-sagas Abject Failure Regular / Comic XT Regular

PAO : ©Pat.Cosmixki
Correction mise en page : Mathilde Mafalda VidalISBN :978-2-490204-03-8
EAN :9782490204038

Site web auteur: www.Pat-Cosmixki

Compte Twitter : @PCosmixki

pepeemilio130400134_edited.png